Debout comme une ombre

d'après la légende de la llorona - création 2018


projet artistique

Création par Cilou Martin et Clotilde Gilles d’un spectacle sur le thème de la perte – de l’autre, de soi – à travers l’exploration et la revisite d’un conte et d'un chant traditionnels mexicains.

*la llorona c’est la pleureuse, figure fantomatique et effrayante, qui hante les nuits en bord de rivière, à la recherche de ses enfants perdus.

 

Spectacle pour un public à partir de 10 ans

Durée 1h10 environ

 

Conteuse : Cilou Martin

Musicienne & voix : Clotilde Gilles

Aide à l’écriture : Pierre Deschamps

Regard artistique : Corinne Pignoux

Regard artistique sur la musique : Eric Proud

Création lumière : Damien Pécourt

l'histoire...

Un village de montagne est engoncé dans sa peur. Cela fait des années que ça dure, ce fantôme qui la nuit vient pleurer sa rage dans la vallée.

On dit qu’elle est diaphane, on dit qu’un brouillard épais entoure son corps blanc.  On en a dit des choses...

On dit que c'est cette femme qui a perdu ses enfants dans la rivière.

On dit que c'est cette nuit là que ça a commencé.

Alors on claque les portes, claque les volets, on verrouille, on éteint, on cache sa trouille... sauf un.

Là-haut, grimpé sur le plus haut rocher, Chan lui lance ses mots d’amour en longue complainte qui s'envole au vent.

Il lui rappelle cette montagne où ils ont grandi lui et Elle, cette fille sauvage qui avait son âge. Elle qu’il a toujours aimé, et qu’il n’a pas su sauver. 

 

Le spectacle retrace l'histoire de cette fille jusqu'à son destin de femme, puis de mère - jusqu'à la rencontre avec celui qui va faire basculer sa vie et la conduire à sa perte. 

Jusqu’à cette nuit où elle deviendra la llorona, la pleureuse de la rivière... 

 

Nous traitons ce conte comme une histoire cadre.

A l’intérieur s’ouvrent des fenêtres vers deux autres contes traditionnels, mais aussi des chants et poésies insérées dans la narration, qui viennent en écho, en miroir, en contrepoint à l’histoire tragique de cette femme fantôme. 

 

Le scénario du conte est découpé en 5 parties scénarisées et traitées, par le son, le rythme et la voix, chacune différemment. la narration propose donc différents points de vue des personnages et paysages de l'histoire, permettant de traverser toutes les émotions du récit : l'angoisse, la peur, la joie innocente, le désir, l'amour, la perte, le désespoir, la compassion, la tendresse... 

1. prologue - le village dans la peur du fantôme

2. l’enfance de Chan, rencontre avec la fille de la montagne 

3. l'armateur, la naissance du désir 

4. le rocher - regard omniscient sur l'ensemble de l'histoire et du paysage - naissance de la légende 

5. épilogue 

Aux évocations d’Apollon et Daphné, du conte du jardin de la fille-Roi, de celui de la femme nomade, ou encore de Jason et Médée se mêlent explorations musicales, vocales, chants et poésies.

Tout au long du récit, le violoncelle énonce la voix sensible, les émotions intérieures et sous-tendues - l'"entre-les-lignes" du récit conté.


Résidence au Nombril du Monde en février.. petit article de la Nouvelle République suite à la sortie de chantier du 15 : ici !

 

Prochains RDV public : 

  • 5 juillet - 18h - St Maixent l'Ecole (79) - présentation publique suite à résidence de création lumière, à l'Espace Agapit - participation libre en soutien au projet
  • 7 septembre - 20h30 - Jazeneuil (86) - représentation à la salle des fêtes

 

résidences d'écriture... en amont du projet

  • 18 au 22 septembre 2017 - Cap Sud, Poitiers - 86
  • 3 au 6 octobre 2017 - Sanguinet - 40

résidences de création - 2018

  • 8 au 12 janvier - Pôle régional culturel des arts de la parole, du livre et de la lecture - Moulin du marais, Lezay - 79
  • 12 au 16 février - Nombril du Monde, Pougne-Hérisson - 79
  • 28 & 29 mars - Comédie Poitou-Charentes - 86
  • 10 avril - présentation au Château d'Oléron - 17
  • 11 au 13 avril - la Machine à Coude, Voulême - 86
  • 15 au 19 mai - la Pépite, Jazeneuil - 86
  • 22 au 26 mai 2018 - Pôle régional culturel des arts de la parole, du livre et de la lecture - Moulin du marais, Lezay  - 79
  • sortie de création - 26 mai 2018 au  Pôle régional culturel des arts de la parole, du livre et de la lecture - Moulin du marais, Lezay - 79

partenaires

Cette création est soutenue et accompagnée, artistiquement et financièrement, par le Pôle Culturel Régional des Arts de la parole, du livre et de la lecture, animé par l’Union Régionale des Foyers Ruraux de Poitou-Charentes.

La compagnie bénéficie d’accueils en résidence sur site, au Moulin du Marais à Lezay, 79.

 

Le centre d’animation Cap Sud de Poitiers a accueilli la compagnie en résidence d'écriture en septembre 2017, en préparation du projet de création 2018, dans le prolongement d’un partenariat de confiance de longue date.

 

Le Nombril du Monde et la Pépite, PEPinière d'Initiatives, de Talents et d'Expérimentations, mettent à disposition de la Cie des espaces de répétition et de création au plateau.

 

La ville de Saint-Maixent l'Ecole met à disposition le théâtre de l'Espace Agapit pour la création lumière.

 

La commune de Jazeneuil soutient la Compagnie qui oeuvre à développer l'artistique sur son territoire.

 

La compagnie est toujours en recherche de coproductions et partenariats financiers.


Télécharger
LLORONA DOSSIER DE CREATION.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB